Eldorado

Publié le Mis à jour le

 

 

Ce roman écrit en 2006 par Laurent Gaudé, et encore terriblement actuel, en rejoint un autre paru 33 ans plus tôt « Le camp des saints » de Jean Raspail ».

Nous suivons dans les deux cas des migrants qui fuient leurs destinées saccagées à la recherche d’un avenir plus radieux sur la vieille terre d’Europe.

« Eldorado« , se sont les doutes d’une capitaine de frégate – Salvatore Piracci – qui recueille les embarcations pourries à la dérive depuis la Libye et qui contiennent des migrants de tous horizons; le besoin de vengeance d’une rescapée du « Vittoria » battant pavillon ouzbek et affrété à Beyrouth; la détermination d’un frère – Soleiman -qui parcourt les dangereuses routes d’Afrique du nord à la recherche d’un passage maritime vers une liberté rêvée.

« L’ Eldorado, ces immigrants l’avaient au fond des yeux. Ils l’ont voulu jusqu’à ce que leur embarcation se retourne * »

Là-bas, au sud de la Sicile, le cimetière de Lampedusa est saturé depuis longtemps et les nouveaux candidats à l’exil ne cessent d’espérer une vie meilleure sur nos terres fatiguées.

R-anses

* Laurent Gaudé

Merci beaucoup. R-anses

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s